Les arbres (3)

Publié le par Dan


"Tout était plié d'avance !"  répétaient les participants au sortir de la réunion du 26 juin sur le trottoir rue d'Arcueil.

Les réunions ont quand même un côté instructif, c'est qu'elle vous dévoilent la manipulation dont nous sommes l'objet. Mais n'allez pas croire qu'il s'agit d'un complot ou que les ficelles soient  tirées par tel ou tel élu. Pas du tout, c'est le système dans lequel nous évoluons qui pipe les dés.

Car figurez-vous que lorsque qu'on a eu l'illusion de choisir le revêtement du sol, on décidait  déjà de l'essence de l'arbre sans le savoir.

Rappel : pour le sol on voulait de l'herbe, impossible !
J'ai déja oublié les raisons.

Alors on a choisi le revêtement le plus écologique, un sol à l'ancienne, naturel mais… calcaire !

Et voilà notre drame car, avec un sol calcaire adieu chênes, tilleuls eucaliptus et autre noisetiers. Et ça personne ne l'avait compris.
Au final deux espèces seulement conviennent au sol calcaire, le févier et le micocoulier. La balance a penché du côté du micocoulier.
Le choix du revêtement a déterminé celui des arbres. Un choix de dupes ? Pas si sûr, les habitants du quartier ont juste eu un bel exemple de fabrique du consentement. À méditer pour l'avenir...

Le conseil de quartier : un outil pour la démocratie participative de proximité ? On a encore des progrès à faire avant de savoir l'utiliser dans ce sens.

Consolation : deux bancs vont être installés sur le revêtement. On pourra au moins s'assoir… à l'ombre de nos illusions !
Remerçions aussi notre élu, qui était à chaque fois sur le terrain pour faire avancer les débats.

Commenter cet article

chantal Calvarin 22/07/2008 17:48

Battez-vous , battez-vous, battez-vous, battez-vous !!!!!!!!!Et vous êtes plein d'humour en plus.  Comment vous faites ?