Compte rendu de la réunion du 4 septembre 2008

Compte rendu de la réunion du 4 septembre 2008


De nombreux sujets ont été abordés sous forme de questions souvent restées sans réponse.


Les herbicides dans les rues du quartier

Quid de la nature du produit, qui décide de l’épandage ?


Pourquoi aucun avertissement de l’action qui sera entreprise ?

Concernant l’épandage dans les arbres au mois de juin nous aurions souhaité aussi être prévenus pour fermer les fenêtres et connaître la nature du produit


Le projet de rénovation du stade Maurice Baquet

Marie-Pierre rendra une visite au service de l’urbanisme.


Le Vélib arrive à Gentilly

vont être les stations ? Existe-il des projets, une concertation a-t-elle eu lieu ?

Les pistes cyclables ne sont pas très bien positionnées et semblent dangereuses à l’accès.


L’éternelle question de la structure de notre comité


Les antennes de quartier disposent de moyens pour le fonctionnement. Il devient nécessaire de créer des liens permanents avec le responsable de notre quartier.

Il est urgent de responsabiliser une personne pour les contacts avec les antennes de quartier. Dom a très bien assumé ce rôle en 2006-2007 mais souhaite être remplacé.

Diffuser de l’information sur nos réunions autrement que par la messagerie (prospectus).

On pourrait désigner un volontaire prospectus.

La réservation de la salle et la récupération de la clef est toujours problématique.


Il faudrait également quelqu’un pour veiller aux boissons et gâteaux pour chaque réunions de façon à donner un caractère plus festif et convivial à nos réunions.


Les travaux devant le collège rue d’Arcueil

Manque de concertation les travaux ont lieu dans l’indifférence générale. Après c’est plus compliqué pour se manifester.


Finalement c’est le manque d’information qui nous gêne le plus pour débattre et influencer les choix et les décisions.

La recherche d’information, la connaissance des dossiers c’est un peu l’objectif que voudrait se fixer le comité.

De plus en plus d’aménagements se décident au niveau de la communauté d’agglo ou du département. Quels sont notre pouvoir et nos moyens pour transmettre nos points de vue à ces instances ?

Mais nous avons des élus qui participent aux réunions. On pourrait inviter un élu pour en savoir plus.