Un eco-quartier 2 ! le développement local

Publié le par Dan


Notre coopérative bio
 On y trouve les meilleurs produits bio à un prix raisonnable. Bien sûr les salariés ont des conditions de travail où le developpement personnel est sans cesse mis en avant.





Le toit est un parking longue durée, sécurisé pour que les habitants puissent oublier leur voiture en toute sérénité plusieurs semaines.








Bervillage
Le cabinet de consultants sur les énergies renouvelables,
le développement durable, le plan climat.
C'est aussi un lieu de recherche, d'échanges d'idées.
On peut s'alimenter sur place.
Un excellent coucous est servi le vendredi soir.










L'usine de traitement des déchets ménagers
qui sert à chauffer toute la ville grâce à un réseau de distribution d'eau chaude dans tous les bâtiments et immeubles de la ville.
Cette usine de 800 personnes fonctionne sur le modèle de la scop.
Son originalité tient dans le fait que les salariés-coopérateurs sont associés majoritaires de l'entreprise dont ils détiennent au moins 51 % du capital et 65 % des droits de vote.
Le PDG est élu tous les ans.







Le pôle économique du quartier

Il regroupe un ensemble d'activités nécessaires à la vie du quartier.
c'est le siège de notre agence de quartier pour le développement local et les activité alternatives a
u système libéral.

L'association-banque du micro crédit

Plusieurs AMAP distribuent ici les produits bio cultivés en Île- de-France et participent  à l'installation d'agriculteurs favorables à une agriculture raisonnée.
C'est le siège et les ateliers de nos trois entreprises du bâtiment spécialisé en matériaux durables, économiques et respecteueux de l'environnement. Encore une fois sous le régime de scop (400 personnes).

Nos jardiniers cultivateurs veillent à l'entretien des parcs et jardins. Leur démarche est axée sur la biodiversité, la protectection de la faune et la flore.Leur rôle est d'imaginer, d'aménager et d'entretenir les jardins, pelouses et plantations. Ils appliquent une gestion raisonnée et différenciée des espaces..


A suivre...

 

Publié dans Utopie éco-quartier

Commenter cet article

Dan 28/03/2009 09:36

Il n'est peut-être pas nécessaire de devenir communiste pour trouver une alternative au capitalisme ?Voir le livre :Hervé Kempf, journaliste, auteur de "Pour sauver la planète, sortez du capitalisme"ou l'émissionhttp://terreaterre.ww7.be/pour-sauver-la-planete-sortez-du-capitalisme.html

Cyril94 27/03/2009 18:37

Le problème, c'est qu'il n'y aura plus d'habitant ni d'entreprise "classique". Déjà le commerce standart disparait, les gens n'ont plus moyens de payer les impots locaux, les écoles sont dégradées, le RER est une catastrophe alors qu'à seulement 200 mètres, il y a Arcueil...Cela devait être sympa de vivre en Union Soviétique dans les années 75-85.

fabienne 26/03/2009 13:57

Formidable!! Qu'il fait bon vivre dans cet éco-quartier! J'ajoute que nous avons des eco-crèches où tout nouvel enfant de la ville y trouve une place s'il le désire, dans un environnementvert et calme.Les amaps fournissent les cantines des écoles en produits bio, et nos cuisiniers mitonnent des plats savoureux et sains!Ici, tout le monde se déplace à vélo ou à pied, et pour les transports de charges ou les déplacements nocturnes ou familliaux, des voitures électriques sont disponibles pour tous grace à un abonnement raisonnable!